Il est possible d'acheter du Viagra en pharmacie
Cialis en ligne 100 mg | When is Viagra not recommended? | Kaufen Sie Viagra Online Deutschland | Den kliniska säkerheten hos Viagra | Il Cialis generico

Sainte Savine Basket

La Pré-Nationale monte progressivement en puissance.

SSB II 62 – 35 ASA Tinqueux

(17-8; 15-8; 14-6; 16-13)

Arbitres: Mrs ORTILLON et VALADIER

SSB II: 9/17 au LF, 3 tirs à 3 points, 17 fautes.

LEBLANC (2); VAUCAIRE (10); COSTE (15); MAYAUD (4); PERON (3); BLANC M. (10); BOSSUAT (3); BLANC A. (13) cap; CHOUBRAC (8)

Nos pantherettes s’offraient un week-end qui s’annonçait à priori plus calme que les précédents en affrontant les joueuses de Tinqueux toujours à la recherche de la première victoire. Privé de SEHER (travail), CHODACKI (plages Dominicaines) et SEJOURNET (blessure), les coéquipières d’Anaïs BLANC avaient à cœur de réaliser un match abouti.

Les saviniennes emmenées par le duo COSTE et BLANC A. commencèrent pieds au plancher permettant de réaliser un premier écart dans la partie. Alors que les saviniennes semblaient dérouler, les banlieusardes rémoises se remirent en selle pour revenir sur les talons de nos protéger.

Un avertissement sans frais car les saviniennes attaquent le deuxième QT avec de meilleurs intentions et de la vitesse ce qui leurs permit de faire un deuxième écart portant le score à 16 points à la mi-temps avec un dernier panier de la jeune MAYAUD.

Le SSB montra deux visages durant le second acte. Tantôt appliqué et développant un bon jeu collectif et tantôt bafouant complètement son basket avec de nombreuses pertes de balles, fautes à répétitions (usage des mains) et un manque d’agressivité au rebond. Les saviniennes avec 6 marqueuses différentes enfonça un peu plus les joueuses de BARTHONNET afin de s’offrir une fin de match des plus tranquilles.

Le dernier QT fut l’occasion de travailler la zone presse, encore loin d’être parfaite, mais qui permit de gagner des ballons « On ne l’a pas travaillé à l’entrainement donc c’est compréhensible » expliquait Florian à l’issue de la rencontre.

Les jaunes et bleus baissant de régime en fin de rencontre, les coéquipières de PAUGUET et LACHERAY (26 points pour le duo) en profitent pour tenir tête aux saviniennes (16-13 4éme QT) provoquant le mécontentement du coach « On se doit de rester concentré de la première à la dernière minute. On est capable de très bonne chose et la seconde qui suit faire des pertes de balles évitables. On doit progresser sur ce point. On doit devenir un véritable rouleau compresseur contre ce type d’équipe. Si on est dans notre moyenne en défense, j’attendais beaucoup plus offensivement. Notre collectif prend forme, j’ai vu de très belles actions mais on manque encore d’agressivité pour finir les actions. Le groupe va encore monter en puissance et tous le monde doit se sentir concerné. Ce type de match permet aussi d’offrir du temps de jeu à des filles en ayant peu d’habitude »

Avec un bilan de 3 victoires et 1 défaites à l’approche de la première trêve, les joueuses de coach Berlot devront aller chercher une dernière victoire dans la salle de Vrignes aux Bois, battu de 3 points à Chalons et qui pourrait être un concurrent direct pour les Playoffs, avant une première coupure bien méritée.

L’interview d’Anaïs BLANC, capitaine d’un soir.

Quel est ton sentiment après cette victoire face à Tinqueux ?

Un sentiment de satisfaction, puisque nous décrochons la victoire après un match où nous avons su imposer notre rythme et non pas se mettre au niveau d’une équipe réputée plus faible. Notre point fort a sans doute été la défense où nous gagnons plusieurs fois le ballon après les 24 secondes réglementaires. Les contre-attaques ont pu être lancées, et nous avons réussi à mettre en place de bonnes phases d’attaque avec du mouvement et de l’alternance jeu intérieur-extérieur. Même si le rebond défensif a quelque fois manqué, la victoire est à mon avis méritée et nous conforte dans notre progression.

Tu as démarré ta saison sur de très bonnes bases, tu dois être contente?

Je pense que la préparation physique de cet été et la cohésion de l’équipe y sont pour beaucoup. Commencer la saison en étant prête physiquement permet de plus vite mettre en place des phases de jeu collectives, et les finitions individuelles sont aussi meilleures. Cela fait maintenant 2 ans que nous jouons ensemble, nous commençons à trouver certains automatismes entre nous ; le jeu est plus libéré et nous nous sentons plus en confiance sur le terrain.

You must be logged in to post a comment Login