Sainte Savine Basket

NF2 : Qualifiées pour les quarts de finale de la Coupe de France

@Furdenheim le samedi 24 février 2018 à 20h00
 
QT 1 : 21-19 / QT 2 : 13-19 / QT 3 : 18-8 / QT 4 : 8-15
 
Fatim 3 ; Maud 10 ; Lalya 8 ; Amandine 4 ; Jagoda 15 ; Catarina 14 ; Monika 7 
 
Rendez vous était donc  pris avec les Abeilles de Furdenheim ce samedi 24 février pour un huitième de finale de Coupe de France ouvrant la porte à un week-end de quart et de demi-finale ainsi qu’à un point de bonus pour le championnat.
 
La motivation des deux équipes ne faisant aucun doute entre les 2 meilleures attaques de la poule (76 points de moyenne pour le SSB et 68 pour Furdenheim). Soit le match sera un festival offensif ou l’enjeu paralysera t-il les bras ? Mais comme souvent les scénarios probables cèdent rapidement à la réalité du parquet…

Le premier quart temps semblait donner raison à la première hypothèse tant les attaques s’en donnèrent à coeur joie malgré un petit manque d’efficacité des panthères qui permet aux abeilles de prendre un léger avantage 21 à 19. 
 
Nos Panthères co-leader de leur poule réagissent lors du second quart temps et infligent un 13 à 19 à leurs hôtes d’un soir pour arriver à la mi-temps avec quatre longueur d’avance 34 à 38. 
 
Le match reste indécis et même le tableau des scores ne résiste pas et refuse catégoriquement de se remettre en route pour le deuxième acte qui aura lieu sans score ni chronomètre.

Qu’à cela ne tienne le match reprend et au début de ce troisième quart temps nos Panthères voient les abeilles de Furdenheim grignoter puis combler leur retard et enfin même s’octroyer un avantage de +6, 52 à 46. Balles perdues, adresse en berne le fil du match semble nous échapper mais il reste encore 10 minutes de jeu pour faire la différence et Abeilles et Pantheres comptent bien optimiser ce temps…

Dès la reprise, nos Panthères reviennent à hauteur avant d’encaisser un panier à 3 points il reste alors  moins de 6 minutes de jeu. 
Deux lancers francs de Lalya nous permettent de garder le contact 55 à 54, puis nous encaissons un nouveau panier à  2 points, il reste alors moins de deux minutes  57 à 54, puis rapidement 57 à 56 et là à moins d’une minute de la fin un cruel panier à 3 points fait trembler nos filets 60 à 56. Pas de chrono, moins d’angoisse mais les secondes filent quand même et grâce à un panier à 3 points à 0 degré de Jagoda nous nous retrouvons à +2 à 45 secondes de la fin de la rencontre, avant d’encaisser un panier à 3 points assassin après une grosse séquence défensive.  
 
Nous voilà menées de 1 point 60 à 59 à 14 secondes de la fin. 
 
Puis sur la dernière touche de la rencontre où il ne reste que 4 secondes, Fatim sert habilement Maud qui fait parler la poudre pour scorer un panier au buzzer libérant ainsi toute l’équipe et nous qualifie pour le prochains tour. 

Les scénarios se sont croisés entrecroisés et finalement la victoire a choisi son camp. Les joueuses des deux équipes ont tout donné et même si techniquement il y a eu du déchet des deux côtés nous avons pu assister à un vrai match de Coupe de France avec de l’intensité et de la combativité.

Hasard du calendrier, la semaine prochaine le championnat pour sa dis septième journée nous fait passer de nouveau par  Furdenheim, les Abeilles auront très certainement à coeur d’offrir à leur très sympathiques fans une victoire qui leur permettrait de valider leur maintien en NF2, voir d’intégrer le podium.

Du côté des scoreuses de cette soirée mémorable Jagoda avec 15 points et 5 rebonds offensifs dont 4 dans le dernier quart temps, aidée par Catharina 14 points et Maud 10 points.
 
Comme depuis le début de saison, tout le groupe a été solidaire dans ce match, cette solidarité sera encore mise à l’épreuve samedi prochain. 
Notre statut de leader de la poule transcende à juste titre nos adversaires. 
Soyons prêts pour samedi prochain, ce passage passé, il ne reste que 5 matchs de championnat  et chaque rencontre  pourra être décisive pour l’évolution de notre projet de jeu.

Merci à la maman d’Amandine, Chrystelle ou Chri Chri pour Maud  ainsi qu’à Raphaël et Christophe qui également nous ont permis de faire ce long déplacement. 
Merci également aux bénévoles de Furdenheim pour leur bonne humeur, leur sportivité et leur organisation.

You must be logged in to post a comment Login