Sainte Savine Basket

NF2 : Quand des Panthères griffent d’autres Panthères

@Volbart le samedi 17 février 2018 à 20h00
SSB – Mulhouse : 90-64
QT 1 : 19-23  /  QT 2 : 21-18  /  QT 3 : 28-9  /  QT 4 : 22-14
 
Ines 11 ; Fatim 10 ; Maud 17 ; Lalya 17 ; Amandine 6 ; Jagoda 2 ; Catarina 6 ; Cathy 5 ; Monika 12 ; Kloé 4
 
Notre adversaire du jour les Panthères de Mulhouse jouaient leur maintien en NF2 et  ne sont pas venues à Volbart pour faire du tourisme . 
Nos Panthères quand à elles, fortes de leur succès à Escaudain , sont sereines et comptent bien s’appuyer sur ce match pour engranger de la confiance avant le 8eme de finale de Coupe de France à Furdenheim. 

Le décor est planté, la motivation des deux équipes est identique. 
Dès l’entame de match, nos Panthères marquent leur territoire 13 à 5 après 3 minutes, puis de manière assez surprenante et grâce à une bonne adresse à 3 points, les visiteuses nous infligent un 13 à 0 et se permettent même d’emporter le premier quart temps 19 à 23. Le second quart temps ne permet pas à nos Panthères de passer devant tant les mulhousiennes conservent leurs adresses à 3 points notamment et donc virent en tête à la mi-temps 40 à 41. 

Les saviniennes vont-elles retrouver leur ADN défensif, leur agressivité ou laisser Mulhouse développer son jeu tout en euphorie ? 
A l’entame de la seconde mi-temps, c’est un tout autre visage que nos Panthères arbore, celui qui leur a permis notamment d’éliminer brillamment Trith de la Coupe de France. 
Les visiteuses n’y résistent pas et encaissent un sévère 28 à 9 lors du troisième quart temps le break est fait 68 à 50. 
De quoi aborder sereinement la dernière partie du match, les Panthères de Mulhouse perdent également leur souffle avec uniquement 3 joueuses sur le banc et cèdent encore du terrain lors du dernier quart temps 22 à 14. 
Nos Panthères gagnent le match 90 à 64 sans avoir à forcer leur talent durant 40 minutes.

Ce match sans y paraitre nous rappelle s’il le fallait encore que chaque adversaire jouera pleinement sa chance en affrontant les co-leader de la poule !
De plus  la fin de saison arrivant à grand pas et donc des potentiels play off et un certain huitième de finale, ou il nous faut dès maintenant ne pas oublier qu’un match dure 40 minutes. 
Au final c’est une histoire d’exigences individuelles pendant 40 minutes…. car quand les Panthères sortent les griffes… il est très très difficile de leur résister.
 
Notre mission peut franchir une étape importante dès la semaine prochaine à Furdenheim pour le huitième de finale de la coupe de France.
 
Et oui…..chaque match représente une opportunité pour nous renforcer collectivement, afin de nous approcher encore un peu plus de la réussite de notre mission.

You must be logged in to post a comment Login