Il est possible d'acheter du Viagra en pharmacie
Cialis en ligne 100 mg | When is Viagra not recommended? | Kaufen Sie Viagra Online Deutschland | Den kliniska säkerheten hos Viagra | Il Cialis generico

Sainte Savine Basket

PRF : Déception et colère

@villenauxe le dimanche 11 février 2018 à 15h00

Villenauxe – SSB3 : 49-31

(15-4), (12-17), (17-8), (5-2)

 

Lydie (12), Karelle (6), Mimi (4), Anais (4), Elise (3), Mag (2), Elsa, Lorena et Isa.
14 Fautes. 7/16 aux LF.

Je devais être sûrement être le seul à penser qu’il était encore possible de remonter au classement pour accrocher une 4ème place synonyme de play-offs. Cela passait par des victoires indispensables à venir contre des adversaires de notre calibre que sont Marigny et Villenauxe et par un ou deux exploits contre les 3 autres équipes de la poule, performances tout à fait réalisables. Mais pour cela, encore eût-il fallu en avoir la volonté.

Et ce match contre Villenauxe allait rapidement donner le ton. Pour une équipe qui avait décidé de prendre ses adversaires haut sur le terrain, prendre 8-0 d’entrée n’est pas révélateur d’un groupe mort de faim. Le premier quart-temps sera brillamment atteint sur le score de 15-4. Le second sera de meilleure facture avec une attaque qui commence à prendre ses marques (12-17) et un score à la pause de 27-21 plutôt flatteur compte tenu de notre prestation. Un indicateur de notre agressivité et de notre intensité, 5 fautes commises à la mi-temps dont 3 à la seule Mag ! Et passons les ballons perdus, paniers manqués et autres absences défensives inadmissibles. Mais nous étions vivantes.

Le troisième quart-temps scellera notre sort, nos adversaires optant pour une défense individuelle que nous avons été incapables de contrer, disposant pourtant des solutions. Mais rien n’y fit et le match fut plié puisque le 4ème quart-temps verra les défenses annihiler les attaques avec un somptueux 5-2.

Score final : 49-31, la plus lourde défaite de la saison. Heureusement qu’il fallait le gagner. Un score qui illustre la différence entre une équipe qui en veut, dont le seul objectif est de mettre le ballon dans le panier et une équipe incapable de se sublimer. L’écart ne reflète pas la différence de niveau car nous n’avons rien à envier à toutes les équipes de la poule, mais il nous manque tout simplement l’envie.

Plus que la déception, c’est la colère qui m’anime. J’aurais aimé qu’elle anime autant mes joueuses en ce dimanche, incapables de se rebeller. On ne peut gagner des matchs sans faire des efforts aussi bien physiques que de concentration. On ne peut gagner de matchs en comptant sur la voisine. On ne peut gagner des matchs sans être capables de réagir, sans orgueil, sans rage…

Finalement, le sport est intraitable. Si nous sommes lanterne rouge, c’est que nous sommes à notre place. Il ne suffit pas de dire que l’on n’est pas à notre place, encore faudrait-il le montrer. Nous en sommes peut-être finalement incapables. Cette équipe a les moyens de bien jouer à basket mais ne peut compter sur une ou deux joueuses qui vont assurer un capital de 30 points par match. Chez nous, pas de scoreuses. Il faut donc compenser par de la discipline, du courage, de l’intelligence et de la solidarité. Seule l’exigence peut nous permettre de gagner des matchs. Et nous n’en sommes pas capables.

Une mention spéciale à Lydie, toujours aussi irréprochable dans l’état d’esprit, l’abnégation et le respect des consignes. Une source d’inspiration pour les autres. Le reste de la saison va être long, à moins que…

You must be logged in to post a comment Login