Sainte Savine Basket

PRFSSB4 : Défaite logique

@la chapelle saint luc le dimanche 11 octobre 2020 à 15h00

LA CHAPELLE-SSB4 : 35-20

(0-9), (8-4), (6-8), (6-14)
Sarah (6), Karelle (6), Isa (3), Mimi(3), Elise (2), Marion, Loréna, Anaïs, Mag et Hélène

Les saviniennes ne peuvent s’en prendre qu’à elles-mêmes. Elles savaient à quoi s’attendre de la part des chapelaines, une raquette muselée et une défense assez large en périphérie. Côté panthères, les consignes défensives ont été respectées avec les deux meilleures joueuses adverses bien contenues (4 et 6 points respectivement pour Jeantet et Lacour).

Que dire si ce n’est qu’on perd rarement un match en n’encaissant que 35 petits points, sauf si on est absolument inefficace en attaque pour ne marquer que 20 petites unités : combativité insuffisante et inégale, déchets techniques dans la qualité des passes, pertes de balles à gogo, défaut de transmission aux intérieures, mauvais choix, adresse catastrophique, manque d’agressivité offensive… Il eût été intéressant de disposer de statistiques pour constater que la conversion de seulement 30% des tirs ratés auraient largement suffi pour l’emporter.

Mais en ce dimanche d’octobre, les saviniennes n’ont jamais été en mesure de pouvoir l’emporter. Les matchs face aux chapelaines sont toujours les mêmes, avec des défenses qui prennent le pas sur l’attaque et des locales qui, aujourd’hui, ont été simplement plus adroites à l’extérieur et ont perdu beaucoup moins de ballons. Elles peuvent se réjouir de l’emporter, surtout avec seulement 35 points marqués, une constante peu fréquente dans le basket, mais finalement assez courante contre l’équipe d’Arnaud ces dernières années.

55 points dans un match… Une fois encore, les spectateurs ont dû réellement apprécié quand le peu de tirs tentés parvenaient à rentrer dans le cercle…

L’attaque des panthères a complètement été inexistante, aux abonnés absents. Il ne suffit pas toujours de bien défendre pour l’emporter, mais dans de telles proportions… Cela bat des records.

A oublier mais à méditer.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.