Sainte Savine Basket

SF 2 Logique, mais… beaucoup de regrets !

@ Reims, dimanche 19 janv. à 15 heures,

Reims BF bat Sainte Savine Basket 2 (67-33), (16-16, 32-19, 47-26, 67-33)

3 tirs à 3 pts

2/4 au LF

6 fautes

SSB II: LEBLANC (2), VAUCAIRE (11), CHODACKI (4), M. BLANC (2), BOSSUAT (0), A. BLANC (4), SEJOURNET (10). Entraineur : F. BERLOT

Sainte Savine se déplaçait dimanche à Reims pour affronter le favori du championnat, le RBF. Tout le monde l’avait prédit, ce choc s’annonçant compliqué pour les filles de Florian BERLOT, et pour rendre encore plus difficile la rencontre, l’entraineur aubois s’est déplacé avec seulement sept filles, contrairement aux rémoises (au grand complet).

Et pourtant, le premier quart temps fût maitrisé de la part de nos jaunes et bleues. Des attaques placées permettent aux coéquipières de VAUCAIRE, repositionnée meneuse pour l’occasion, de tenir l’opposition et revenir à égalité grâce notamment à 8 points de SEJOURNET. Malgré quelques balles perdues, la présence des saviniennes au rebond défensif a réussi à faire douter les rémoises lors de ce premier quart (16-16) « On joue très bien le coup. On défend dur et on construit nos attaques. Clairement nos adversaires ont commencé à douter » explique le coach.

Et d’un coup plus rien… après dix minutes de qualité et de maitrise, les saviniennes n’ont pas réussis à mettre en place le jeu demandé par leur coach. « Nous aurions dû continuer à tenir défensivement et placer nos attaques, mais rien n’a été dans ce sens » reconnait Florian BERLOT. Le début du deuxième quart temps a été en faveur des marnaises avec un 8-1 en 3 minutes. Puis dans « le dur » les auboises n’ont pas réussi à reprendre le dessus pour recoller au score avec seulement 10% de réussite sous le panier. Le déchet offensif a été trop important pour revenir et Sainte Savine ne réussira plus à marquer durant les 4 dernières minutes et rentrent au vestiaire avec un déficit de 13 points. (32-19)

Cette première mi-temps peut laisser des regrets au groupe puisqu’après avoir tenu lors du premier quart temps, les filles ont petit à petit baissé en intensité et laissé le RBF prendre le large « On s’effondre complètement. Les rémoises augmentent l’agressivité défensives et on n’arrive pas à répondre. Quelques coup de sifflets oubliés nous font perdre complétement notre sérénité. On passe notre temps sur les hommes en gris au lieu de se concentré sur le jeu et répondre au défi physique de l’adversaire ».

« Manque de solidarité et réaction »

La deuxième mi-temps est à l’image du second quart temps où le RBF maintient sa défense en individuelle et la pression sur les saviniennes. En difficulté à remonter le ballon proprement et mettre en place les systèmes, les filles de Florian BERLOT n’y sont plus. Pour compléter le tableau déjà très sombre, VAUCAIRE récolte sa quatrième faute à la 24 ème minute de jeu. Avec seulement deux joueuses sur le banc, on pourrait penser qu’elles apporteraient de la fraicheur et de la lucidité, mais c’est encore raté !

Les dix dernières minutes de la rencontre sont longues et pénibles, les saviniennes ne trouvent plus les ressources pour avoir ce regain de fierté et Florian BERLOT le souligne « nous avons lâché le match au fur et à mesure sans explications ». Le score reste anecdotique avec une différence négative de 34 points, en revanche l’attitude des filles est à souligner, comme le fait le coach « nous n’avons pas le droit de baisser les bras et lâcher ce genre de match. Nous jouons au basket pour disputer ces rencontres et les filles n’ont eu aucun solidarité en deuxième mi-temps. Nous avons mal abordés cette rencontre dans les têtes et elles nous ont puni directement ».

Pour les plus optimistes, on soulèvera que le RBF n’a marqué « seulement » que 67 points face à sept joueuses, là ou Cormontreuil 1 avait encaissé 82 points. Désormais, les têtes sont tournées vers la réception de Châlons qui reste sur une belle victoire face à Cormontreuil 1 (+10) et le match de dimanche sera un gros test et permettra de voir si les saviniennes ont les ressources pour relever la tête « Dimanche soit nous assurons notre place en play-off, soit Chalons relance complétement le championnat. La concentration devra être à son maximum ». Avec un tel discours du coach, les filles sont prévenues…

L’interview de Justine LEBLANC:

Justine, tu as joué 40 minutes dimanche, comment expliques-tu cette défaite à Reims ?

« Après le match aller remporter chez nous, elles nous attendaient. En plus nous n’étions que 7 ce qui a été compliqué. Mais avec un groupe au complet, le match aurait été plus serré. Malgré des bons tirs dans le 1er quart-temps, sur le reste du match nous n’avons pas été en réussite. Personnellement je pense avoir plutôt bien défendu sur une joueuse de qualité (J.PORET) en revanche nous avons été mis en difficulté offensivement. »

A l’approche de la réception de Châlons, comment abordes-tu ce match ?

« Malgré la défaite à Reims, nous restons confiante sur nos qualités. Nous souhaitons garder notre invincibilité à Volbart, et avec le retour de plusieurs joueuses, nous devrons être capables d’élever notre jeu et prendre le dessus. Ce sera un match difficile mais nous avons l’envie et la motivation de l’ emporter devant nos supporters. »

On se souvient que l’année dernière avait été une année compliqué sur le titre personnel, comment te sent tu depuis le début de la saison ?

« Il est toujours difficile de se juger soi-même mais comme l’équipe, je pense avoir progressé dans l’agressivité et dans le jeu sans ballon. Maintenant, on ne doit plus subir mais imposer notre rythme à nos adversaires. »

Un dernier mot pour les nombreux supporters venus face à Cormontreuil ?

« Oui, c’était très bien de voir les tribunes de Volbart garnies et toute l’équipe espère autant de spectateurs pour Châlons dimanche prochain. Pour ce match, nous aurons besoin du soutien des supporters et de leurs encouragements durant 40 minutes. On compte sur eux !»

 

You must be logged in to post a comment Login