Sainte Savine Basket

SF 3 : Finale remportée de haute lutte

@ Saint André les Vergers, Gymnase Bianchi, samedi 10 juin 2017 à 20H00

Sainte Savine Basket 3 – Energie Troyenne : 66 – 52  (12  – 14 / 16 – 10 / 15 – 10 / 23 – 16)

Sainte Savine Basket : Justine (17)  – Karelle (2) – Lydie (5) – Adeline (7) – Marie (7) – Alexandra (16) – Sandra (8) – Sarah (2) – Magali (2)

2 paniers à 3 points – 14 sur 32 aux L.F. – 16 fautes

Dans ce premier acte, de part l’enjeu, une certaine tension règne sur le parquet et les équipes se rendent coup pour coup. Anne Marie de l’Energie Troyenne, comme à son habitude, toujours aussi efficace  aux shoots à longue distance marque  10 points sur les 14 de son équipe.

Très rapidement, dans cette rencontre, l’option est prise de refreiner les ardeurs offensives de deux joueuses majeures de l’Energie Troyenne, en interdisant la raquette à YOUSSOF, et en faisant boîte sur HOANG qui a déjà montré tout son talent dans le premier acte au niveau de l’adresse.

Les Saviniennes provoquent de nombreuses fautes  avec des lancers francs à la clef, mais malheureusement dans cet exercice, l’adresse n’est pas au rendez-vous et cela devient compliqué d’obtenir  un avantage confortable à la marque avec un taux de réussite de 43% (14 LF marqués sur 32 tentés).

A la pause, les jaunes et bleues ont un avantage que de  4 points, et de 7 à la fin du troisième acte. La tension est à son comble, dans le dernier acte, car le score reste très serré, 47 à 45 à 6 minutes du terme du match pour les saviniennes. Les supporters des deux équipes donnent de la voix à chaque panier inscrit.

Dans les deux camps, il est très compliqué de trouver des solutions dans la raquette et il faut s’en remettre à l’adresse à mi-distance.  Les troyennes  commencent à manquer de fraîcheur physique car seulement 6 éléments ont foulé le parquet du gymnase Bianchi.

De leur côté, les saviniennes ne lâchent rien en défense et apprécient  les encouragements de leurs supporters  qui scandent : « DEFENSE – DEFENSE … » et qui hurlent à chaque panier marqué, et en particuliers  aux 2 paniers primés inscrits dans les dernières minutes.

Au vue de la saison régulière, c’est  logique que les protégées de KIKI remportent cette finale, mais que ce fût difficile, et donc d’autant plus appréciable. Les saviniennes peuvent laisser éclater leur joie et  soulever le trophée tant convoité et  acquis de haute lutte.

En tant que COACH,  je suis très heureux pour mes joueuses qui le méritent vraiment, et qui auront toutes scorées à l’occasion de cette finale.  Un très grand merci, à tous nos supporters, qui auront été infaillibles nous soutenant à chaque instant.

 

You must be logged in to post a comment Login