Il est possible d'acheter du Viagra en pharmacie
Cialis en ligne 100 mg | When is Viagra not recommended? | Kaufen Sie Viagra Online Deutschland | Den kliniska säkerheten hos Viagra | Il Cialis generico

Sainte Savine Basket

SF2 En route pour les play-offs !

Au Gymnase Volbart, Environ 200 spectateurs

Sainte Savine 2 bat Cormontreuil 1 57-52 (12-14; 18-06; 11-18; 16-14)

9/24 aux LF, 6 tirs à 3 pts, 13 fautes.

SSB II: LEBLANC (6), VAUCAIRE (7), COSTE (5), CHODACKI (0), SEHER (19) CAP, PERON (3); BLANC M. (2), BOSSUAT (0), BLANC A. (2), SEJOURNET (13). Entr: BERLOT

Il est 15 heures et les filles de Florian BERLOT s’apprêtent à fouler le parquet de Volbart pour le choc de cette 12ème journée. 40 minutes de jeu plus tard, les saviniennes peuvent avoir le sourire et savourer leur 11ème victoires consécutives (meilleure série en cours du championnat).  Le match aller avait été remporté par les marnaises de seulement deux petits points, ce match retour fût tout autant disputé mais cette fois-ci ce sont les auboises qui tiennent leur revanche avec le panier avérage.

Le technicien aubois affirmait avant le début du match « les filles produisent un meilleur basket depuis le début de la saison, elles savent gérer ce genre de match. Maintenant à nous d’imposer notre jeu. A l’aller, nous avions subis toute la deuxiéme mi-temps, à nous de faire pareil aujourd’hui». Et malgré ces mots encourageants, les jaunes et bleues se sont faites bousculées dés l’entame de la rencontre. Si l’entame de match semble bien négociée (5-1 3éme), plusieurs pertes de balles au milieu de terrain offrent aux filles de Ziolkowski, l’occasion de revenir puis de remporter le premier quart (12-14).

Comme souvent cette saison, les coéquipières de la capitaine SEHER vont réaliser un 2éme QT quasi parfait.  Emmené par LEBLANC, VAUCAIRE et SEJOURNET (16 pts sur 18), les panthérettes musclent leur défense en étant plus agressives sur la zone presse, CHODACKI prend les rebonds et les saviniennes réalisent un 11-2 en l’espace de trois minutes pour mener à la mi-temps 30 à20 avec un buzzerbeater du milieu de terrain de BLANC M. tous proche de faire lever le public.

Florian BERLOT continuaient de motiver ses troupes et demandaient plus de combativité dans les duels mais la deuxième mi-temps ne pouvait pas plus mal démarrer avec l’annonce du staf de  la blessure de BOSSUAT (dos), qui contraint le coach savinien à jouer avec une seule meneuse et limiter la rotation à ce poste. Les saviniennes retombèrent dans leurs travers avec un déchet technique trop important et laissent l’occasions aux coéquipiéres de MONCUIT d’entretenir l’espoir et de revenir à hauteur à 6 minutes du coup de sifflet final (44-44, 34é). «Nous perdons trop de ballons et nous confondons vitesse et prescipitation. Contre ce genre d’équipe cela ne pardonne pas. Elles ont évolué en NF3 et contre ce genre d’équipe si vous ne realisez pas un match quasi parfait elles vous sanctionnent à la moindre erreur. Heureusement les rebonds ont changés la donne en fin de parti », en effet, comme le souligne BERLOT, la supériorité des filles aux rebonds et notamment la présence de SEJOURNET sous le panier et la sérénite de SEHER qui n’a pas tremblé aux tirs dans le money time malgré la faute antisportive subit, a permis aux saviniennes de tenir bon jusqu’au coup de sifflet final et de l’emporter 57-52.

« Je suis heureux pour les filles »

Avec cette victoire contre un concurrent direct à la qualification aux play-offs, Sainte-Savine partage désormais la tête du championnat avec le RBF, leur prochaine adversaire.  La satisfaction du travail accompli, les joueuses auboises ont notamment encore des domaines à améliorer comme la réussite au tirs ou la qualité du jeu rapide et des contres-attaques. L’entraineur le dit haut et fort « je suis heureux pour les filles, car c’était très important de s’imposer pour le classement final. Nous faisons un pas vers la seconde place et en récupérant le panier-avérage sur Cormontreuil. Plus que le RBF, le match de Châlons sera déterminant. Il nous faut à tous prix éviter la place de 4éme afin d’éviter une demi finale contre le RBF. Pour cela on doit se mettre au travail et ce dés cette semaine ».

Autre satisfaction pour le staff et les filles « 200 personnes à Volbart pour un dimanche après-midi, c’est motivant ! Dommage que le public ne nous a pas plus soutenu dans les moments chauds mais cela va venir. Je pense que les spectateurs ont aimé le jeu proposé et qu’ils reviendront et  deviendront bientôt des supporters des panthérettes. Et pourquoi pas dans 15 jours contre Châlons…» En attendant place au déplacement à Reims pour affronter le RBF avant de recevoir Châlon le 26 Janvier. Le rendez-vous est pris, supporters, les filles comptent sur vous et vos encouragements !

L’interview de Morgane SEHER, capitaine.

Capitaine, on t’avais quitté aprés la défaite du match aller avec un gôut d’inachevé, j’imagine qu’aujourd’hui tu es trés satisfaite aprés cette victoire. Quel est le ressenti du groupe aprés ce match?

Nous sommes tres contentes et fieres de cette victoire. Malgre tout, je pense qu’il y a un sentiment mitigé partagé: nous avons gagné certes mais il y a encore trop de dechets notamment dans les passes et les lancers francs.  Il nous faut imperativement progresser sur ces points car ça ne passera pas a chaque fois.

Qu’est ce qui a changé entre la défaite lors de la première journée et victoire au match retour?

Le match aller etait le 1er match de la saison. Aujourdhui nous nous trouvons mieux sur le terrain, les automatismes se mettent en place et nous avons dorenavant un objectif precis. Nous avions aussi une revenche a prendre en récupérant le panier avérage. C’est chose faite.

RBF et maintenant Cormontreuil, les grosses écuries de ce championnat chutent toutes à Volbart. Comment vois tu la suite du championnat en vue des play-off?

Nous devons rester lucides, concentrées et continuer à travailler dur aux entrainements car rien n’est encore acquis. Il nous reste encore des matchs importants et surement difficiles a jouer comme Chalons, Vrignes ou St Brice. Mais j’ai confiance en mes cohéquipieres et je sais qu’on peut continuer à vivre une belle aventure.

Loic BOSSUAT

You must be logged in to post a comment Login