Sainte Savine Basket

U13F : Un début de saison décevant et à la fin vous êtes champion régional pourquoi ?

 

 

C’est vrai que le début de saison était très compliqué pour nous, cinq défaites dès le début sans aucune victoire… 

Toutes les filles jouaient au niveau départemental la saison dernière. Malgré les qualités de chacune et leur progression la saison dernière, l’ensemble des filles n’était pas du tout prêt pour jouer au niveau régional… 
Je savais que ça allait être difficile en début de saison ! 
Difficile mais pas insurmontable ! 

En début de saison nous avons fait une réunion avec les parents, nous avons évoqué entre autre le nouveau projet du club qui demande beaucoup d’implication aux entraînements, des séances individuelles, des séances collectives, des séances vidéo ainsi que des entretiens individuels et des entretiens avec les parents et les joueuses. 

Tout cela n’est pas forcément une tâche facile à réaliser et peut justement aussi freiner quelques parents, quelques enfants et j’en suis tout à fait conscient. 

L’implication de Florian Berlot Lalya Sidibe et Saïd Kouskous dans le nouveau projet du club sur le secteur féminin est pour moi une réussite cette saison. 

Nous avons changé différentes choses au club avec l’accord du président et des membres du bureau du club. 

Tout était mis en place pour que les jeunes progressent individuellement et collectivement. 

Nous avons travaillé très dur cette saison avec les filles et c’était parfois très compliqué. Certaines filles voulaient abandonner et les parents étaient assez méfiants, ce que je comprends tout à fait. 
Malgré ça, l’ensemble du groupe était quotidiennement à l’entraînement pour travailler ! 

Le premier objectif qu’on s’est fixé avec le groupe U13 dès le début de saison était de finir dans les quatre premières du championnat pour se qualifier pour le week-end féminin. Alors je peux vous dire que quand on avait cinq défaites dès le départ Je commençais à sentir qu’on me regardait un peu bizarrement (rire).

Mais nous avons continué à travailler, à mettre beaucoup d’intensité et d’application sur les entraînements et de la régularité dans les présences aux séances ! Et des filles qui ne voulaient rien lâcher pour réussir le premier objectif qu’on s’était fixé : finir dans les 4 pour le week-end féminin. 

Nous avons validé notre qualification pour le week-end féminin contre une belle équipe des flammes de Charleville à domicile 58 à 28, alors que dès le début de saison nous avions perdu chez elles de un point  42 à 41.

Ensuite nous avons gagné contre Cormontreuil 71 à 44, le match retour après l’avoir perdu en début de saison sur le score de 38 à 61.

Quand on enchaîne des bons résultats contre des bonnes équipes forcément on commence à penser qu’on a des réelles possibilités de pouvoir emporter le week-end féminin et donc de gagner le championnat… 

Même avec la confirmation de la qualification pour le week-end féminin nous avons continué à travailler aux entraînements aussi dur qu’en début de saison. 
Mais cette fois-ci pour se fixer un nouvel objectif : gagner le week-end féminin ! 

La demi-finale vs RBF. 

Sur cette demi-finale du week-end féminin nous jouons le RBF qui est pour moi la meilleure équipe individuellement… Avec des profils de joueuses complètement à l’opposé de mon équipe, notamment en terme de taille ! Comme me l’ont répété plusieurs personnes cette demi-finale, c’était un peu David contre Goliath. 

Avant la rencontre j’ai discuté avec les filles pendant 15 minutes dans les vestiaires. Je ne vous dirais pas ce que je leur ai dit car si je l’écris aujourd’hui je pense certainement que je vais recevoir quelques messages qui ne vont pas forcément me faire plaisir… (rire) 

Cependant j’ai remonté les filles comme des horloges ! Je leur ai dit que j’avais confiance en elles ! Et qu’il fallait surtout pas se faire marcher dessus ! Tu peux perdre à un match ; tu peux perdre une demi-finale de championnat ! Mais si tu dois perdre, tu perds avec les valeurs du club que nous avons montré cette saison. 

Malgré une belle équipe du RBF nous avons gagné cette demi-finale. 

Cette demi-finale nous la gagnons: Dans l’agressivité individuelle et collective, dans la solidarité entre les filles, l’exemplarité dans les consignes ! Et surtout nous avons été beaucoup plus fortes que notre adversaire mentalement sur cette rencontre. 

Une fois cette demi-finale gagnée ce que j’ai remarqué et ce qui m’a fait plaisir c’est qu’aucune de mes filles n’a couru partout ou sauté de joie ! Les filles étaient contentes mais n’ont pas montré leurs émotions. Elles sont restées sereines et respectueuses de l’adversaire. Et à mon avis j’ai la certitude qu’elles avaient déjà la tête au dimanche contre Cormontreuil.

 

La finale SSB vs Cormontreuil : 

Nous jouons une équipe qui nous ressemble plus que celle du RBF ! 
Ce qui était sûr c’est que nous avions l’avantage sur elles psychologiquement par rapport au dernier match où nous nous avons dominé dans tous les compartiments du jeu cette équipe. 

Mais il ne fallait pas se voir gagner avant d’avoir joué la rencontre car je savais que l’entraîneur de cette équipe allait se servir de notre dernier match contre elles en saison pour motiver et remonter son groupe contre mon équipe ce qui est tout à fait logique. 

Nous faisons une très bonne entame de match, les filles sont très appliquées et concentrées sur la rencontre ! Encore une fois, on arrive à étouffer cette équipe défensivement en mettant énormément d’agressivité peut-être parfois un peu trop mais c’est notre marque de fabrique… 

Nous mettons tellement d’agressivité sur l’ensemble de la rencontre qu’à la mi-temps il y a déjà cinq de mes filles à trois fautes… 
Je savais qu’il fallait faire preuve de gestion dès l’entame du troisième quart-temps et surtout éviter de leur donner des ballons très rapidement pour s’exposer à défendre de plus en plus et donc d’être encore sanctionné par les fautes. 
On arrive à plutôt bien gérer le troisième quart-temps ; aucune joueuse à cinq fautes. Cependant en attaque plusieurs mauvais choix et perte de balle nous empêchent de creuser l’écart de plus de 8points. On finit donc le troisième quart-temps en tête mais  je savais de toute façon qu’on aurait du mal à finir avec 5 joueuses sur le terrain. 

Avant le quatrième quart-temps, j’ai dit aux filles qu’il fallait que les attaques soient beaucoup plus longues, qu’on soit beaucoup plus impliqués dans le collectif mais surtout qu’on défende un peu plus sérieusement. Et aussi de ne pas se jeter sur tous les ballons comme ils ont l’habitude de le faire. Malgré ça ce qui était sûr, on finit à quatre sur le terrain pendant plus de trois minutes. 

Les filles auraient pu craquer, faire n’importe quoi, leur donner des ballons, ne plus défendre par peur de sortir du jeu. Mais elles ont fait preuve d’une exemplarité dans leur comportement et dans leur attitude. Elles sont restées soudées malgré cette difficulté et nous gagnons le match de 2 points ! 

A l’issue de ce match nous sommes champion régional 2017-2018 ! 
Quelle saison incroyable. 

Ce titre de champion U13 Féminin, je me refuse de me le décerner à moi-même, ce sont avant tout grâce aux joueuses, à Saïd, à Lalya, à Florian, ainsi qu’aux parents qui ont accompagné et encouragé leur enfant tout au long de la saison.

 

You must be logged in to post a comment Login