Il est possible d'acheter du Viagra en pharmacie
Cialis en ligne 100 mg | When is Viagra not recommended? | Kaufen Sie Viagra Online Deutschland | Den kliniska säkerheten hos Viagra | Il Cialis generico

Sainte Savine Basket

Week-end féminin SF2 : Une demie et plus si affinité

 

La fin de saison approche, mais il reste encore une dernière étape à franchir. En effet ce samedi l’équipe de pré nationale se déplace en banlieue rémoise pour disputer sa demi-finale contre Cormontreuil lors du week-end féminin organisé par la Ligue de Champagne-Ardenne. Comme les U13, U15 et U17, les filles de Florian BERLOT vont clôturer leur saison sur deux jours.

Rendez-vous samedi à 19 heures !

En juillet, lors de la reprise et de la préparation, les saviniennes espéraient jouer les premiers rôles, mais surtout prendre plaisir dans un championnat très relevé. Après une saison régulière rondement menée avec 19 victoires pour 3 défaites, le bilan est très positif puisque nos panthérettes terminent co-leader avec le RBF.

Samedi, les filles et le staff auront à cœur de valider leur billet pour la finale le lendemain, avec l’enjeu d’une place en NF3. Pour cette rencontre, nous avons rencontré le coach, les filles et le Président pour nous parler de ce choc. On se rappelle que lors du premier match de la saison, le SSB s’était incliné de deux petits points, et au retour les auboises ont battu de 5 points leurs homologues rémoises à Volbart et rester invaincues à domicile. Place à la belle pour une finale !

Le groupe : J. LEBLANC, M. VAUCAIRE, E. PERON, O.COSTE, M. SEJOURNET, A. BLANC, P. CHODACKI, M. BLANC, M. SEHER, A. BOSSUAT, M. CHOUBRAC.

Entraineur : Florian BERLOT.

 

Entretien avec le Président, Eric ROULET :

Président, un mot sur cette saison de l’équipe 2 du SSB ?

« Pour une première saison, Florian a fait de l’excellent travail, et sa motivation n’a pas faibli, elle a même augmenté tout au long du championnat. Il a su fédérer son groupe, le motiver pour être enfin prêt pour ce week-end féminin. Maintenant les choses sérieuses commencent et il va falloir faire le maximum pour se qualifier pour la finale, car c’est là l’objectif minimum pour cette équipe, et pourquoi ne pas accrocher le RBF en finale. »

Ce week-end est-il important pour le club en terme sportif ?

« Ce week-end féminin est l’aboutissement de la saison pour les équipes  féminines. Cela revêt d’autant plus d’importance pour le SSB que notre présence est synonyme de qualité de formation et de coaching. 4 équipes saviniennes seront présentes et j’ai bon espoir que nous repartions avec des titres. »

Entretien avec Florian BERLOT :

Coach, comment prépare-t-on une demie finale après un mois de coupure ?

«  J’ai envie de dire: normalement. En s’entrainant sérieusement avec de l’intensité et de la volonté. Durant les vacances les filles ont suivi la préparation physique de François et ont continué à s’entrainer. Il était important de ne pas faire de coupure. Nous avons réalisé un match amical en vu des play-offs qui m’a apporté beaucoup d’enseignement. Les deux dernières semaines n’ont porté que sur du jeu et de la mise en place tactique. Vous voyez rien ne change.»

Comment faire abstraction de l’enjeu ?

« En restant dans ce que l’on a accompli durant toute la saison. Certes nous jouons une demie finale mais en soit cela reste un match comme un autre que nous devons gagner. Donc notre préparation restera la même. Je doute que la pression soit dans notre camp car pour être honnête nous ne sommes pas favoris et le costume d’outsider nous va très bien. Cormontreuil sera à la maison, devant son public, pour la fête du club…. laissons leur la place de favoris et supporter la pression du résultat. Nous allons quitter Sainte Savine en début d’après midi afin de nous rendre à l’hôtel pour permettre aux filles de rester entre elles et préparer leur match le plus sereinement possible. La concentration devra être optimale en arrivant au gymnase. Si nous sommes concentrés alors la pression sera un atout. Mais il faudra être très fort dans nos têtes et rester dans ce que l’on sait faire. C’est là que le rôle du coach intervient. »

Sincèrement, pensais-tu au début de saison emmener ce groupe jusqu’au week-end féminin ?

« Sans prétention, la réponse est oui. C’était même une obligation que je m’étais fixé personnellement. L’objectif est rempli. Mon deuxième objectif était de tirer le meilleur de chacune des filles et au vue des derniers mois, je peux vous affirmer que je suis à la fois surpris et fière. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai un vrai groupe de 11 filles. Quand je vois des filles comme Adeline (BOSSUAT) ou Pascaline (CHODACKI) qui ont été vraiment en plein doute sur la première partie de saison et qui désormais partage quasiment le même temps de jeu que les filles du cinq majeur ou encore des filles comme Justine (LEBLANC), Estelle (PERON) ou encore Marie (VAUCAIRE) qui semblez avoir perdu de leur confiance dans leur jeu et qui désormais réalise de très bonne performance c’est très encourageant. J’ai toujours dit que nous avions de bonnes joueuses mais pas de Lebron JAMES capable de mettre 30pts alors je devais travailler le collectif et désormais la solution peut venir de tous les postes. Tous le monde est concerné pour réaliser quelque chose de grand. Pour ma part nous avons déjà réalisé quelque chose de grand. Ce week-end est celui des filles, elles l’ont mérité; A elles désormais de prolonger le bonheur le plus loin possible. »

 

Entretien avec Morgane SEHER (Capitaine) :

Capitaine, comment ressens tu le groupe à quelques jours de cette demie finale ?

« Je sens le groupe motivé et prêt physiquement. Nous attendons ce moment depuis longtemps. Nous avons hâte d’être à samedi. Chacune d’entre nous sait qu’elle a un rôle important sur le terrain. Nous serons 10 filles prêtes à jouer et ça fait notre force. »

Dans quel état d’esprit est l’équipe ?

« A ce jour, je ne sens pas (encore) de pression dans l’équipe. Nous abordons la demi-finale sereinement et nous travaillons dur aux entrainements pour être prêtes. Mais samedi matin, nous serons surement toutes stressées A noter que ce seront nos derniers matchs toutes ensembles, je sais que chacune d’entre nous veut jouer appliquée pour que le travail que nous faisons depuis mi juillet 2013 aboutisse. »

Et enfin, comment gérer cet évènement avec la pression qu’il peut y avoir pour réussir ?

« L’équipe devra rester soudée, peu importe la situation dans laquelle nous serons et écouter les consignes. Le coach nous a prévenues: Cormontreuil aura son public et voudra surement empêcher certaines joueuses de jouer. Nous le savons, notre solidarité et notre cohésion seront 2 armes pour gérer la pression. Nous devrons être plus matures et plus lucides sur le terrain que l’année dernière lors de la demi-finale afin de mieux gérer la pression des joueuses adverses. Nous avons une revanche à prendre et personne ne l’a oublié. »

Programme

Samedi

19 h : Sainte-Savine – Cormontreuil

21h : Reims BF – Vrignes aux Bois

Dimanche 

15h30 : Finale

You must be logged in to post a comment Login